Prendre soin de soi avant de s’occuper des autres

Prendre soin de soi n'est pas égoïste
Parfois, lorsque nous nous sentons stressés et que nous courons partout pour prendre soin des autres, la chose la plus saine que nous puissions faire est de nous arrêter et de réfléchir à la façon dont nous pouvons prendre soin de nous-mêmes.
 
Si cela semble évident pour certains, beaucoup d’entre nous ont du mal à s’accorder la priorité. Nous avons peut-être été élevés, dans l’idée que nous devrions toujours faire passer les autres avant nous et ignorer nos propres besoins !
 
Pensant que c’est en quelque sorte arrogant ou égocentrique, et que ce n’est pas une bonne chose à faire.
 
Alors pourquoi le fait de prendre soin de soi n’est-il pas considéré comme la pratique essentielle à notre bien-être ?
 
Dans cet article, j’examine certaines idées fausses qui nous empêchent de prendre soin de la personne la plus importante de notre vie, j’explore pourquoi prendre soin de soi est meilleur pour les autres autour de nous aussi.
 

Idée reçue, prendre soin de soi signifie être égoïste

Prendre soin de soi est le contraire de l’égoïsme, car cela nous renforce et nous permet de mieux soutenir nos proches. Nous ne sommes utiles à personne si notre énergie est épuisée parce que nous l’avons gaspillée jusqu’à la dernière goutte. 

Prendre soin de soi est un antidote au stress, car cela renforce notre résilience et nous permet de mieux faire face aux défis.
 
Il suffit de penser qu’on nous dit de mettre d’abord notre masque à oxygène dans un avion avant d’aider les autres. Oui, il faut absolument soutenir les autres, mais prenez d’abord soin de vous.
 

Vous pensez trop aux autres et pas assez à vous-même

Oui, nous devons penser aux autres. Nous devons nous soucier de leurs sentiments et de leurs besoins.
 
Cependant, nous ne devons pas nous préoccuper uniquement des autres et minimiser ou supprimer nos propres sentiments et besoins.
 
Vous êtes tout aussi important que les autres. Et pourtant, beaucoup d’entre nous se comportent comme si nous étions très peu importants, voire pas du tout. Nous nous préoccupons davantage des autres que de nous-mêmes.
 
Encore une fois, cela peut sembler être une valeur que vous avez apprise dans votre enfance, mais ce n’est pas durable. Vous ne pouvez pas rester une personne saine, patiente, aimable et attentionnée si vous donnez constamment sans jamais combler vos besoins.
 

Nous confondons "sauver" et "aider"

Nous sacrifions souvent le fait de prendre soin de soi parce que nous sommes trop occupés à essayer de sauver les autres. Mais les gens doivent apprendre leurs propres leçons de vie, même si c’est douloureux.
 
Qui êtes-vous pour décider que vous savez ce qui est bon pour eux ? Ce n’est pas la meilleure chose, car vous vous basez sur vos propres désirs pour eux, qui ne sont peut-être pas vraiment dans leur intérêt.
 
La façon dont nous pouvons vraiment aider, est de nous concentrer sur nous-mêmes et d’arrêter d’essayer de diriger la vie des autres. Alors que nous pensons être bienveillants en les “sauvant” d’expériences désagréables dans leur vie, nous les privons de la possibilité de faire face à leurs propres défis, de devenir plus forts ou d’en tirer une leçon.
 
Je ne veux pas dire que nous ne devrions jamais aider les gens, mais il y a une différence entre apporter un soutien à quelqu’un qui le demande et prendre sur soi pour sauver quelqu’un et faire en sorte que sa vie se déroule comme nous le pensons.
 

Conseils pour prendre soin de soi et diminuer de faire passer les autres avant soi

Bonne nouvelle, il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour cesser de faire plaisir aux gens et apprendre à équilibrer votre désir de rendre les autres heureux sans sacrifier le vôtre.
 

Établir des limites

Il est important de connaître ses limites, de fixer des limites claires et de les communiquer. Soyez clair et précis sur ce que vous êtes prêt à accepter. Si vous avez l’impression que quelqu’un vous en demande trop, faites-lui savoir que vous ne pouvez pas l’aider et que vous ne serez pas en mesure de le faire.
 
Il existe également d’autres moyens de créer des limites dans votre vie pour vous aider à maîtriser vos tendances à trop faire plaisir aux gens. Par exemple, vous pouvez ne prendre les appels téléphoniques qu’à certaines heures pour fixer des limites aux moments où vous pouvez parler.
 
Vous pouvez également expliquer que vous n’êtes disponible que pendant une période donnée. Cela peut être utile, car cela vous permet de contrôler non seulement ce que vous êtes prêt à faire, mais aussi quand vous êtes prêt à le faire.
 

Fixer des objectifs et des priorités

Réfléchissez à comment vous voulez passer votre temps. Qui voulez-vous aider ? Quels objectifs essayez-vous d’atteindre ? Connaître vos priorités peut vous aider à déterminer si vous avez le temps et l’énergie nécessaires pour vous consacrer à quelque chose.
 
Si quelque chose sape votre énergie ou prend trop de votre temps, prenez des mesures pour régler le problème.
 
En vous exerçant à fixer ces limites et à dire non aux choses que vous ne voulez pas vraiment faire, vous découvrirez que vous avez plus de temps à consacrer aux choses qui sont vraiment importantes pour vous.
 

Évaluer la demande

Un autre moyen d’éviter d’être trop sollicité, consiste à repérer les signes indiquant que d’autres personnes essaient de profiter de votre générosité. 
 
Y a-t-il des gens qui semblent toujours vouloir quelque chose de vous mais qui sont soudainement indisponibles si vous avez besoin qu’ils vous rendent la pareille ? Ou bien certaines personnes semblent-elles être conscientes de votre nature généreuse et demandent-elles parce qu’elles savent que vous ne direz pas “non” ?
 
Si vous avez l’impression d’être manipulé pour faire des choses, prenez le temps d’évaluer la situation et de décider comment vous voulez traiter la demande.
 
Pour les récidivistes ou les personnes qui insistent sans cesse pour que vous les aidiez, soyez ferme et clair.
 

Nous ne réalisons pas l'importance de prendre soin de soi

En fin de compte, cela se résume au fait que nous pensons que les autres valent plus que nous. Si nous avons confiance en notre amour pour nous-mêmes et que nous nous traitons comme si nous étions dignes, c’est ce que nous attirerons en retour.
 
Oui, j’ai bien peur qu’on en revienne encore à cette histoire d’amour de soi ! Ce n’est pas pour rien que ce cliché existe, car la clé d’une relation sérieuse est de s’aimer soi-même d’abord.
 

Pour en savoir plus

Ci-dessous des articles du blog pour en savoir plus sur des exercices et pratiques :

%d blogueurs aiment cette page :