écoute de soi : cheminement vers la conscience de soi

écoute de soi : le voyage vers la conscience de soi

méditation pleine conscience

Il est important d’être à l’écoute de soi, d’écouter votre voix intérieure. Il vous guidera vers le chemin de la conscience de soi.

S’écouter est un voyage vers la connaissance de soi. Il est important que nous écoutions notre voix intérieure, et que nous ne soyons pas influencés, par des facteurs externes comme les autres personnes, la société, ou les médias.

Voyons ci-dessous quelques astuces, pour cheminer vers une meilleure écoute de nous même, et ainsi ne pas se négliger au quotidien.

Se forcer à faire les choses

Est-ce que parfois ça t’arrive de ne pas avoir envie de faire quelque chose, ou de dire oui par exemple à un projet ? 

Spoiler : c’est souvent le cas, mais voyons comment agir autrement par rapport à cela.

Il est important de savoir s’écouter. 

Parfois, on n’a pas envie de faire une chose, et il peut, il y avoir plusieurs raisons à ce sentiment à l’intérieur de nous.

Peut-être que tu n’es pas en accord avec ce qui t’est demandé, peut-être aussi que ce n’est pas le moment encore, et peut-être aussi que pour l’instant, tu n’es pas intéressé par ce que l’on te demande.

Sache aussi que peut-être, tu as besoin de temps pour être en accord avec ce sujet, et comprendre pourquoi tu n’es pas prêt ou prête, qu’est-ce qui fait que ce n’est pas le moment, etc…

Cependant, chose importante, tout simplement ton choix t’appartiens, si ce n’est pas ok pour toi, tu as le droit de dire non, tu as le droit de refuser, afin d’être en accord avec toi-même.

L’écoute de soi est un indicateur agréable pour le mieux être

Nos limites

Que savons-nous vraiment de nos limites ? Est-ce que l’on s’autorise à les connaître ?

On parle souvent de dépasser nos limites, mais avant tout, il est important de savoir où elles se situent.

En effet, bien souvent, il y a une fausse croyance à ce sujet, car on pense les dépasser, mais en réalité, on élimine juste la fausse croyance de ces fameuses limites.

En réalité, chacun d’entre nous est capable de faire de nombreuses choses, mais pour cela, il faut savoir s’écouter, prendre en compte nos besoins, et se libérer des idées reçues qui ne nous sont pas utiles.

Il est important de savoir faire la différence, entre connaître ses limites afin de les respecter, et de savoir s’écouter et de se connaître pour effectuer ce que l’on a envie de faire ou d’atteindre.

L'écriture émotionnelle

Une des façons de prendre conscience de ses émotions, de les écouter, et cela en passant via de l’écrit !

Celui-ci permet de suivre le cheminement, de distinguer les différents déclencheurs de nos émotions.

Ce pourquoi, les poser via nos écrits, va nous permettre de nommer ce que peut-être, on n’arrive pas à se dire, et donc on les libère via l’écriture. 

Par la même occasion, on finira par percevoir des liens communs entre les situations et donc potentiellement, on peut trouver des réponses à nos incompréhensions face à certaines émotions.

Pour ce faire, prenons un cahier, et chaque jour, autorisons-nous un temps à écrire nos différentes émotions de la journée, le contexte ainsi que nos ressentis.

Gardons en tête d’apprécier l’instant présent, d’évacuer les pensées négatives, ainsi de se sentir libre d’écrire tout ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Aussi, s’il y a une personne avec qui nous voulons régler un problème, écrivons-lui une lettre, même si elle ne sera pas envoyée, même si cette personne ne la lit pas.

Par la suite, cela sera un outil pour nous aider à gérer nos émotions, à mieux nous connaître et de laisser sortir potentiellement ce qui est bloqué ou que l’on n’arrive pas à exprimer par la parole.

Encore fois, ne cherchons pas un objectif, un résultat, mais plutôt un cheminement dans la gestion de nos émotions

Et si tu apprenais à dire non ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le fait de savoir dire non fait aussi partie de savoir s’écouter, de prendre en compte ses besoins, ses ressentis.

Souvent, on va dire oui à tout, pour éviter d’offenser ou de brusquer quelqu’un. Mais à quoi renonces-tu en faisant ça ? Est-ce que cette solution te convient ?

De quoi te sens-tu coupable au fond ? Est-ce vraiment ce dont tu as envie ?

À vouloir faire plaisir à tout le monde, tu risques de te surcharger et de t’épuiser. Or, tu as besoin de temps pour toi. Apprends donc à dire non pour te dégager le temps dont tu as besoin.

Dans le cheminement de l'écoute de soi, il y a aussi le fait de prendre du temps pour soi

temps pour soi

S'autoriser du temps pour soi

Prendre du temps pour soi, se ressourcer, peut améliorer notre relation à ce qui nous entoure.

Ces moments apportent également une amélioration dans la connexion à nos propres émotions, nos ressentis, ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Pendant ces périodes de pauses, l’esprit est libéré des soucis du quotidien et il est concentré sur l’activité et le repos dans le moment présent.

Ce moment qu’on s’autorise nous permet d’être plus créatifs et ainsi de trouver des solutions à certaines choses dont on a du mal à comprendre du fait de la charge ou surcharge mentale.

Pourquoi prendre du temps pour moi ?

Pour être plus performant

Car j’aurais le recul nécessaire pour à nouveau fournir des idées

Pour mieux gérer son stress
Ma charge mentale sera plus légère donc, je me sentirai moins stressé par ce que j’ai à faire.

Pour être plus créatif
En prenant du temps pour moi, je développe aussi mon esprit créatif de par le plaisir que je prends à profiter des choses.

Pour trouver son équilibre
Le fait de prendre du temps pour moi, me permet de rééquilibrer mon quotidien, de faire la part des choses, et de ne pas me laisser déborder mentalement.

Pour se ressourcer
Prendre du temps pour moi, me permet de prendre du plaisir à faire autre chose, me couper de la routine, recharger mes batteries, faire un break, prendre de la distance avec les soucis du quotidien et prendre un nouveau souffle.

Comment prendre du temps pour moi ?

Je m’adapte
Il n’y a pas une seule et unique façon de prendre du temps pour soi, chaque personne aura sa façon de faire, chacun sait ce qui lui convient ou pas.

Identifier
Je définis comment utiliser ce temps, qu’est-ce que cela signifie pour moi, comment je vais procéder et quelles activités me permettront de recharger mes batteries et de prendre du plaisir.

Clarification
Je m’autorise à prendre ce temps et je me mets en accord que ceci n’est pas une perte de temps, mais plutôt un gain de temps sur le long terme.

Organisation
Je m’organise de sorte à ce que dans mon agenda ce créneau pour moi soit réservé, j’y mets une importance, car ceci est aussi un rendez-vous avec même.

Le rythme
Je fais de sorte que ce temps soit sur un rythme qui me convient, avec lequel je maintiens un équilibre.

S’écouter
Je m’écoute, je n’attends pas au dernier moment pour comprendre qu’il faut que je lève les pieds, que je me ressource… Sachons écouter nos besoins, nos ressentis, notre corps.

%d blogueurs aiment cette page :