Le regard des autres – libérez vous de cet enfer

Se libérer du regard des autres

Un témoignage pour commencer

Juliette disait que si je vivais sur une île déserte, si personne d’autre n’existait, je pourrais m’épanouir et faire ressortir le meilleur de moi. Ainsi, je n’aurai plus peur d’être jugé, lâcher prise et prendre ma place.
 
Je ne comprends pas les autres, et je ne pense pas qu’ils me comprennent non plus, a-t-elle poursuivi. Comme une sensation, d’être mal à l’aise, je ne sais pas comment me comporter en public. Que devrais-je faire ?
 
Vous l’aurez compris, Juliette n’a aucune confiance en elle, et pense que sa vie relationnelle n’est pas ce qu’elle devrait être. Tous les gens comme elle, partagent ce sentiment : ne pas pouvoir communiquer librement, ne pas pouvoir s’exprimer, que ce soit la famille, les amis, les collègues, les hommes d’affaires.
 
Pourquoi avez-vous tant de mal à communiquer ? Ou plutôt peur de ce que vont penser les autres ?
 

Le regard des autres et la zone de risque et de progrès

Comprenons d’abord notre zone de confort. Il correspond à un risque, tant que vous savez qu’en y accédant, vous rencontrerez une sorte de danger. Il correspond au progrès, car c’est en y entrant que vous pourrez améliorer vos relations, vous sentir plus à l’aise, et ainsi augmenter votre zone de confort.
 
Lorsque vous entrez avec succès dans la zone à risque, votre zone de confiance s’agrandit.
 
D’un autre côté, si votre exploration se solde par un échec, vous vous cacherez dans votre zone de confort et ne voudrez plus en sortir, comme sur un champ de bataille, si vous gagnez, vous ressentez un tonnerre de satisfaction, et si vous perdez, vous reculerez pour un long moment.
 
La cause est que vous avez tendance à maximiser les risques et à minimiser les progrès.
 
Vous devez donc évaluer objectivement les avantages et les risques que vous êtes prêt à prendre. Aussi, faites-le par étapes, pour entrer en contact avec votre zone de progression. Définissez un cap précis et limité (par exemple, parler plus librement en groupe), naviguez dans cette direction et réessayez jusqu’à ce que vous réussissiez.
 
Faire régulièrement des allers-retours dans ce domaine, est le meilleur moyen de sortir de votre zone de confort et de l’élargir. Les bénéfices que vous pourrez en retirer seront immédiats. Votre confiance en vous augmentera au fur et à mesure que vous osez entreprendre une affaire complexe et inhabituelle.
 
Et, si vous réussissez, vous avez fait un grand pas en avant. Un renforcement dit positif aura lieu : le résultat souhaitable d’un comportement a pour effet de renforcer ce comportement, de l’augmenter, de le prolonger, de le renforcer.
 
En cas d’échec, il vous sera plus facile de le supporter, car vous aurez préalablement estimé les risques, vous pourrez réfléchir pour pouvoir recommencer dans de meilleures conditions.
 
Lorsque vous êtes satisfait de vos progrès dans le domaine que vous avez choisi, changez de cap et développez votre zone de confort dans une autre direction.

Quelques point pour se détacher du regard des autres

Sachez que vous n’avez aucun contrôle sur ce que les autres pensent de vous. Vous ne pouvez pas vous libérer, ou vous protéger du regard des autres, si vous ne prenez pas conscience que vous n’avez aucun contrôle sur ce que les autres pensent, ou disent de vous.
 
Cette prise de conscience est le point de départ de votre décision de retrouver votre pouvoir de vivre votre vie comme vous l’entendez. Vous souffrez parce que vous avez décidé de donner aux autres le pouvoir d’influencer vos émotions. Vous l’avez fait inconsciemment, et avez décidé d’accorder plus d’importance à leur opinion qu’à la vôtre.
 
Puis, au fil du temps, vous leur avez donné le contrôle total de vos réactions jusqu’à ce que vous deveniez dépendant de leurs jugements. Si vous souhaitez commencer à reprendre le contrôle de vos émotions, de vos pensées, de vos décisions et de vos actions, vous devez retrouver le pouvoir de vous influencer positivement.
 
Pour y parvenir, vous ne baserez plus votre opinion de vous-même sur les autres, mais sur ce qui dépend de vous, et sur ce qui est cohérent avec votre identité, vos valeurs et vos objectifs de vie. Il est temps de laisser tomber l’opinion des autres et de recommencer à croire en vous.
 

Soyez plus attentif à vous-même

Dans certains cas, le regard des autres peut nous blesser, car nous pensons inconsciemment, à tort ou à raison, qu’il y a une part de vérité dans ce qu’ils disent, même si nous avons du mal à l’admettre, soit pour protéger notre ego ou notre estime de soi.
 
Cela se produit parce que nous sommes parfois les premiers à nous juger. C’est pourquoi nous devons corriger notre façon de penser, et d’agir pour apprendre à nous aimer davantage. Une façon d’être plus aimable envers soi-même, est d’accepter l’imperfection et donc, ses défauts ou ses points à améliorer.
 
Voyez en cela une façon de devenir une personne bienveillante est de vous pardonner vos erreurs.
 
Une stratégie très utile pour devenir plus compréhensif, est d’arrêter de vous comparer aux autres. Pour ce faire, vous pouvez commencer à vous comparer à vous-même tel que vous étiez il y a un an. Ensuite, en vous concentrant sur tous vos progrès, vous prendrez conscience de votre évolution personnelle, et donc de la nouvelle personne que vous êtes devenue.
 
Une autre idée efficace, pour développer cette attitude empathique, consiste à utiliser le pouvoir du dialogue interne positif.
 
Par exemple, vous pouvez vous féliciter chaque fois que vous faites la bonne chose, et vous encourager en vous disant que vous ferez mieux la prochaine fois. Développer une attitude bienveillante envers vous-même vous permettra de travailler sur l’acceptation et l’amour de soi.
 
En vous acceptant de manière globale et en vous aimant davantage, vous serez moins sensible aux actions de votre entourage professionnel et personnel.
 

Protégez votre estime de soi

La plupart des personnes qui vous critiquent ou vous jugent, se concentrent souvent sur un aspect spécifique de votre vie. Si vous voulez mieux gérer leurs critiques, vous pouvez agir en amont en protégeant votre estime de soi.
 
Un moyen efficace de le faire est de renforcer votre estime de soi, en vous concentrant sur tous les autres domaines de votre vie où tout va bien. Vous pouvez écrire une liste de situations de votre vie, qui contribuent à votre épanouissement, et parler de l’une d’entre elles, afin de changer de sujet avec votre interlocuteur trop critique.
 
Ainsi, au lieu d’épuiser toute votre énergie à essayer de vous soutenir ou de vous défendre de ses attaques, vous focaliserez votre attention et celle de votre interlocuteur, sur ce que vous aimez et ce qui contribue à votre bien-être.
 
Si cette personne poursuit ses critiques, vous lui répondrez par un autre sujet positif pour vous. Cette stratégie vous permettra de vous sentir de plus en plus à l’aise alors que l’autre personne ressent le contraire. Si cette personne insiste sur son comportement désagréable et que vous commencez à perdre patience, quittez la discussion !
 
Puis, une fois chez vous et au calme, félicitez-vous d’avoir mieux géré cette situation conflictuelle. Vous avez fait de votre mieux, et avez choisi consciemment de garder vos énergies pour ce qui est important pour vous dans votre vie. Si vous étiez resté dans l’espoir de changer votre interlocuteur, vous auriez gaspillé vos énergies et endommagé votre santé.
 
Soyez fier de vous et continuez à renforcer votre estime de soi au quotidien.
 

Renforcez votre confiance en vous

Un moyen efficace de renforcer la confiance en soi est de se concentrer sur vos réalisations passées les plus importantes dans votre vie. En pratique, vous écrivez une liste des objectifs les plus significatifs que vous avez atteints dans votre vie. Ensuite, vous prenez quelques instants pour revivre mentalement et émotionnellement l’expérience.
 
Puis, vous expliquez en quelques lignes comment vous avez réussi, et vous énumérez les qualités qui vous ont permis d’atteindre ce résultat.
 
Vous pouvez pratiquer cette même habitude en écrivant dans votre journal, vos réalisations de la journée, dont vous êtes fier, et la prochaine action que vous voulez entreprendre le lendemain pour atteindre plus rapidement un objectif qui vous tient à cœur.
 
C’est très efficace, car en vous concentrant constamment sur vos progrès constants, et sur la prochaine étape, vous renforcerez votre motivation intrinsèque, à poursuivre votre objectif avec encore plus de ténacité. Vous pouvez renforcer votre confiance en vous en vous poussant au-delà de votre zone de confort et en vous permettant ainsi d’aller vers l’inconnu.
 
En les découvrant et en entreprenant de nouvelles actions tout en vous concentrant sur vos progrès, vous serez en mesure d’être plus confiant et épanoui.
 
Vous pouvez augmenter votre confiance en vous en étant mieux préparé à faire face aux personnes qui vous critiquent. Par exemple, vous pouvez préparer quelques réponses à l’avance, à leurs habituelles remarques désagréables, afin de mieux gérer la situation lors de votre prochaine rencontre.
%d blogueurs aiment cette page :